Leadership Management
Temps de lecture :
5 min

Les clés de la réussite par Sam Walton : Comment devenir un leader inspirant ?

Publié le 08/07/2019 par :
Annie-Paule Abihssira
Annie-Paule Abihssira

Sommaire

Partager :

Et si vous changiez les règles du jeu des affaires, comme Sam Walton ?

Qualifié comme étant l’entrepreneur du XXème siècle, Sam Walton (29 mars 1918 -5 avril 1992) était le fondateur américain de la chaîne de centres commerciaux WalMart : la plus importante chaîne de centres commerciaux au monde.

Sam Walton a révolutionné le monde du management et a su trouver les stratégies pour faire croître son entreprise. Sur ce plan, on peut le qualifier d’innovateur par la vision qu’il a insufflée sur le monde de l’entreprise. Comme tout pionnier conquérant, sa singularité lui a permis d’avoir une longueur d’avance sur la concurrence, qui ont bien peiné à le rattraper. A l’instar de Steve Jobs ou de Jeff Bezos, vous, aussi, inspirez-vous du « mindset » d’un leader de son secteur !

Voici 6 règles à appliquer pour travailler son leadership au quotidien :

Règle 1 : Composez votre dream-team avant la stratégie

Un leader inspirant se préoccupe, tout d’abord, des personnes qui composent son équipe et ensuite de la stratégie.

Entourez-vous des meilleurs et surtout des meilleurs que vous: des personnes aptes à écouter, décider et agir, motivés par l’intérêt général de votre entreprise. Essayez de répartir les rôles et les tâches de chacun de façon optimale, en appréhendant leurs forces et faiblesses, leurs connaissances, leurs expertises, leurs capacités de leader, de relations avec les autres.

Cette nouvelle attribution des responsabilités vous permettra de compter sur vos collaborateurs qui partageront votre vision des choses en travaillant sur une même stratégie.

Soyez toujours tourné vers l’avenir afin de mieux analyser ce qu’il faut renforcer et renouveler.

Après avoir choisi votre équipe de manière réfléchie, déterminez la direction dans laquelle vous voulez vous diriger.

Règle numéro 2 : Devenez un maître de la communication par le dialogue organisationnel

L’avantage principal du dialogue organisationnel est qu’il permet à une grande structure ou à une entreprise en croissance de fonctionner comme une petite structure.

Le partage d’information et de connaissance avec vos employés entraîneront un haut niveau d’implication et d’engagement de leur part.

Une bonne communication est donc un facteur clé qui vous permettra de surpasser vos concurrents.

Le dialogue organisationnel est élaboré sur quatre critères essentiels du dialogue interpersonnel : l’intimité, l’interactivité, l’inclusion et l’intentionnalité.

Vous devez tout d’abord vous rapprocher de vos salariés, réduire la distance qui vous sépare en apprenant à leur parler de manière directe et authentique, en échangeant avec eux de manière décontractée, en veillant à les écouter et en étendant leur rôle au sein de votre entreprise.

Ces éléments vont permettre d’élargir le flux d’idées et d’informations au sein de votre entreprise et de gagner  la confiance de vos employés.

Enfin, le dialogue organisationnel doit poursuivre un programme clair présentant des objectifs stratégiques précis qui permettra aux employés de situer votre entreprise dans son contexte concurrentiel. Ainsi, lorsque vous organisez des réunions, elles doivent être efficaces, concises et rapides.

Règle numéro 3 : Ne cessez jamais de vous adapter à la demande du client

Comme vous le savez, le client doit être au cœur de nos préoccupations, une stratégie centrée sur le client « user centric » dit-on. Walton l’avait compris bien avant les gourous du marketing, en apportant une vigilance quasi-obsessive sur le client et ses besoins à combler.

Ainsi, pour s’en inspirer, vous devez en priorité chercher à satisfaire au mieux vos clients et à comprendre leurs attente pour pouvoir les dépasser un peu plus chaque jour !

En outre, il est indispensable de bien comprendre le marché dans lequel vous évoluez, afin de susciter l’intérêt de vos clients en définissant votre nouvelle offre, en la communiquant au mieux et en la distribuant. On peut voir aujourd’hui ce concept avec la pensée « Out of the Box », qui véhicule l’importance d’oser prendre de nouvelles routes, sortir du conformisme ambiant, pour créer une entreprise, à la fois séduisante et unique.

Vous pourrez alors créer une relation authentique avec vos clients afin de gagner leur confiance et développer une stratégie de fidélisation.

Lorsque l’un de vos salariés ou vous-même faites une erreur auprès d’un client, ne remettez pas la faute sur autrui et ne vous excusez jamais. Vous devez assumer vos erreurs et régler le problème au mieux.

L’insatisfaction client est l’une des principales menaces pour une entreprise car elle entraîne une perte de la clientèle.

Il est donc primordial de consacrer du temps à l’analyse de l’insatisfaction client pour mettre en place des actions correctives efficaces. Vous devez continuellement vous atteler à maintenir, puis améliorer la compétitivité et la performance de votre entreprise.

Règle numéro 4 : Concentrez-vous sur l’essentiel et faites fi du reste

Pour réussir dans votre business, il faut analyser trois points essentiels :

  • ce que l’entreprise fait de mieux,
  • ce qu’elle fait de plus rentable
  • ce qu’elle fait pour motiver ses collaborateurs .

Vous devez appliquer cette méthode fréquemment et éliminer le reste. C’est une vision assez minimaliste qui consiste à concentrer son énergie sur les choses qui fonctionnent, une vision optimiste où l’objectif est de cultiver ses points forts pour convaincre et gagner en performance.

Attention à ne pas tomber dans la stratégie de l’autruche et faire semblant de ne pas voir les carences de son entreprise et à ne pas traiter le problème de front. L’idée est bien de cultiver ses points forts, en agissant pour améliorer au mieux ses points faibles. Sam Walton l’avait bien compris et s’est servi des forces en vigueur pour apporter à son entreprise, la qualité de l’offre proposée.

Règle numéro 5 : Faites de vos échecs de véritables tremplins pour gagner

Comme vous le savez, on n’atteint pas l’excellence du jour au lendemain.

Un bon leader n’a pas peur de sortir de sa zone de confort et prendre des risques pour réussir.

Néanmoins, vous serez confronté plus d’une fois à  l’échec. Il est important desavoir les gérer pour en faire une force.

En effet, se tromper peut être bénéfique si trois conditions sont réunies :

  • Distinguer l’échec de votre projet et votre personne.
  • Ne pas être dans le déni
  • Vous remettre en question et comprendre les raisons de vos échecs

Ainsi, affrontez la réalité, apprenez de vos erreurs et relevez-vous tout en gardant une foi immuable dans le fait que vous finirez par triompher sans jamais renoncer. Votre comportement influe sur celui de votre équipe, il est donc primordial de donner le bon exemple à suivre. Appliquer ce principe peut vous emmener loin en vous permettant de franchir les obstacles par la culture d’un mental fort !

Règle numéro 6 : Fixez-vous des hauts objectifs ambitieux

Un bon leader vise toujours haut afin de s’améliorer constamment, cela vous pousse à vous dépasser et à faire de vous un gagnant.

Recherchez une meilleure maîtrise  de vos compétences, une amélioration des comportements à adopter, des idées nouvelles à explorer…

« Si vous demandez à Sam comment vont ses affaires, il ne sera jamais satisfait. » (Marcus, fondateur de Home Depot Se).

Cette recherche de la perfection peut être inconfortable, voire à l’encontre du bonheur. Il est bien sûr nécessaire de relativiser en se félicitant du travail accompli. Mais cette poursuite de l’excellence vous permettra de cultiver une spirale vous amenant vers l’atteinte de vos objectifs.

Vous devez élargir votre vision et prendre connaissance des tendances sur le marché car le monde de l’entreprise se renouvelle constamment en apportant des nouveaux challenges.

Déduction sur le cas Sam Walton ?

Finalement, un bon leader se révélera s’il développe des qualités de grand communicant, s’il parvient à responsabiliser ses employés en les valorisant., s’il sait s’entourer, se remettre en question et franchir les obstacles qui se présenteront tout au long de son parcours tout en réussissant à mettre en place une stratégie efficace.

Sam Walton a su dominer la concurrence et triompher en suivant ces règles.

Grâce aux multiples conseils, extraits de la réussite de Sam Walton, vous disposez maintenant d’un joli plan de route pour devenir, vous aussi, un(e) leader d’exception. A vous d’emmener plus loin ces principes, de les appliquer aux situations de demain, en cultivant votre esprit critique et votre originalité pour gagner.

Vous devez analyser le marché et regarder  la tête de votre assassin potentiel:  le concurrent qui représente une véritable menace et pourrait prendre vos parts de marché .

A vous de jouer !

À propos de l'auteur :

Vous aimerez lire aussi ...

Corporate Management
4 min
Comment manager une équipe : les conseils pour votre prise de poste
Publié le 27/01/2022 par :
Laurent Porteil
Corporate Management
4 min
Coaching de manager : pourquoi vous lancer ? Comment cela se déroule-t-il ?
Publié le 12/01/2022 par :
Philippe Monlauzeur
Corporate Management
5 min
Qu'est-ce que le management situationnel et comment le mettre en œuvre ?
Publié le 20/12/2021 par :
Stéphane Perriat

Envie de progresser ?

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir en avant première
les dernières tendances en efficacité commerciale.

Vous souhaitez échanger sur votre projet ?

Nos équipes sont à votre disposition pour échanger sur vos besoins en formation, conseil ou conférence.