Stratégie Commerciale Vente à distance
Temps de lecture :
6 min

Formation à distance : choisir le bon format

Publié le 05/10/2020 par :
Stéphane Perriat
Stéphane Perriat

Sommaire

Partager :

Depuis la crise sanitaire de la COVID19, il a fallu réinventer les manières de travailler en privilégiant le télétravail. Par extension, la formation aussi a dû se réinventer et multiplier les méthodes pédagogiques innovantes pour proposer des formations à distance.

Seulement voilà, il y a plusieurs façons d’envisager la formation à distance :

  1. La formation 100% à distance
  2. Le mix présentiel et distanciel
  3. Le e-learning

L’important, c’est de ne pas tout confondre. Passer d’une formation présentielle à une classe virtuelle via Zoom, Teams, Google Meet ou Livestorm, n’est pas digitaliser mais simplement distancialiser sa formation. Cela a pu être une solution du moindre mal pendant le confinement, mais il est impossible de la considérer comme une solution pédagogique durable. La formation à distance permet de booster vos collaborateurs mais nécessite une pédagogie adaptée.

Pour vous permettre de choisir le bon format, voici un panorama des 3 formats essentiels de formation à distance avec les avantages et inconvénients de chacun.

1. La formation 100% à distance

Ce type de formation a eu le vent en poupe avec le confinement et permet de donner accès à des centaines de formations 100% à distance pour se former à certains métiers. Mais attention, rien à voir avec un e-learning ! Ici, il y a un formateur qui répond aux questions et individualise votre parcours.

Comme son nom l’indique, cette formation est réalisée intégralement à distance. Dans la classe virtuelle, le formateur n’est pas forcément en présence des apprenants mais il peut cependant les retrouver en live sur une partie de la formation (généralement autour de 50% du temps total de la formation).

Concrètement, la formation combine :

  • Du temps de classe virtuelle où le formateur expose un concept et peut proposer de la mise en pratique sur quelques séances live ;
  • De l’apprentissage en ligne (digital learning) grâce à des vidéo ou supports numériques divers ;
  • Et des défis en intersession (travaux de groupe ou demande de mise en pratique individuelle de ce qui a été appris) avec une mise en commun des travaux ou expérimentations en classe virtuelle.

Ces formations 100% à distance sont proposées pour une durée relativement courte de quelques jours au total. Si l’apprentissage doit durer plus de 5 jours, il est toujours étalé dans le temps sur plusieurs semaines.

Avantages de la formation 100% à distance

C’est un apprentissage permettant des aller-retours entre apports méthodologiques et mise en pratique. Elle permet :

  • Une flexibilité dans l’organisation de la formation (les personnes ne sont plus mobilisées sur des durées de journées entières, mais seulement sur des périodes entre 2h et 4h) ;
  • Une possibilité de personnalisation très forte de la formation grâce à un regroupement sous forme de classe virtuelle en nombre restreint (idéalement entre 3 et 9 personnes maximum) ;
  • Un fort engagement des apprenants qui savent qu’en choisissant cette formule, on attend d’eux un travail personnel significatif.

 

Inconvénients du 100% distanciel

Comment nier qu’animer une classe virtuelle est plus fatiguant d’un point de vue cognitif pour les apprenants et les formateurs ? Il convient donc de bien l’organiser pour ne pas s’y contraindre sur une journée complète.

Parmi d’autres inconvénients des détracteurs de la formation à distance, il y a aussi la perte de qualité dans les interactions (surtout quand on dépasse 9 personnes et que la bande passante empêche toute Visio), et par là-même les relations informelles autour de la formation (pause-café ou déjeuner). Par conséquent, le 100% distanciel peut tomber dans le travers d’une formation simplement technique et non plus vecteur de création d’identité culturelle sur un groupe d’apprenants.

La distance peut aussi rendre difficile l’apprentissage de gestes professionnels et d’habiletés lorsque l’apprenant intervient dans des domaines à risque.

Ce format nécessite des équipements matériels et logiciels performants et fiables : recours à une LMS (Learning Management System = système de gestion de l’apprentissage), Classe virtuelle, plateforme collaborative type Klaxoon, etc…

En tout état de cause, ce format ne convient pas à tous les profils, mais plutôt aux personnes ayant un bon niveau d’autonomie et d’aisance dans l’utilisation des technologies.

2. Le mix présentiel et distanciel ou blended learning

En vogue depuis plusieurs années, ce deuxième format de formation à distance alterne des sessions de formations virtuelles et des sessions physiques (en entreprise ou en centre de formation). Ce mix de distanciel et de présentiel est appelé le blended-learning ou mix-learning.

Bien plus qu’un simple mélange présentiel/distanciel, le blended-learning est une combinaison, au sein d’un même parcours de formation, de plusieurs modalités pédagogiques. En voici quelques exemples :

– Un e-learning suivi d’un présentiel ;

– Une session en présentiel incluant une séquence en réalité virtuelle ;

– Un cours en ligne associé à un serious game en 3D ;

– Un escape game intégré dans une formation présentielle…

Généralement, ce type de formation se déroule sur une période plutôt longue (plusieurs mois) et se conclue par l’obtention d’une certification.

Pourquoi est-ce efficace ?

Parce que le blended learning facilite la compréhension et la mémorisation. 

En effet, ce format fait appel à plusieurs ressorts cognitifs de l’apprentissage et la mémorisation, dont l’apprentissage multi-épisodique, mis en avant par l’universitaire français Alain Lieury.

Ce concept repose sur un constat simple : le cerveau humain parvient à mémoriser plus facilement et de manière plus complète une idée qui lui est présentée de manière répétée sous plusieurs formats.

Prenons un exemple : on cherche à transmettre à une personne le concept de voiture. Pour cela, on peut lui montrer la définition d’une voiture dans le dictionnaire, une vidéo de voiture, une véritable voiture, lui faire écouter le bruit du moteur ou encore la faire monter à bord. En utilisant différentes méthodes pour expliquer ce qu’est une voiture, on sollicite à plusieurs reprises la mémoire sur différentes aires du cerveau, ce qui contribue à l’optimisation de l’ancrage et de l’assimilation du concept.

C’est le même principe qui s’applique aux dispositifs en blended-learning. Par exemple, mettre en pratique un apport théorique grâce à un escape game permet d’ancrer plus facilement une notion qu’avec une seule de ces deux modalités.

Les avantages et inconvénients du blended learning

Avantages :

En blended learning, vous pouvez combiner le meilleur des trois pédagogies :

  • La distance pour les apprentissages simples centrés sur les connaissances,
  • Le présentiel pour les changements de représentation et la compréhension des connaissances complexes,
  • La mise en pratique en entreprise (comme en stage) encadrée par un tuteur.

Les présentiels et les classes virtuelles apportent, par la présence d’un animateur, une dynamique d’engagement et un contenu ajustable en temps réel au travers de l’échange avec les participants.

La flexibilité que permet ce format correspond à une réalité que tous les managers ayant besoin de former leurs équipes partagent :

« Comment puis-je maximiser l’impact de la formation, l’engagement des apprenants, tout en réduisant le temps en présentiel pour réduire les coûts ? »

Inconvénients :

Le blended learning entraine une sophistication du format pédagogique qui nécessite une ingénierie adaptée et une bonne organisation. Il est primordial de mettre en place un accompagnement pédagogique important pour renforcer la motivation et l’engagement de l’apprenant tout au long du parcours.

3. La formation e-learning

Ce troisième format est de plus en plus utilisé pour certaines formations pouvant s’adresser à une large cible de population. Aussi bien appelé e-learning que digital learning, il est sans aucun accompagnement ou limité à un accompagnement collectif (de type forum, comme sur les MOOCs). L’apprenant accède à des ressources digitales en libre accès. L’accès aux ressources peut être gratuit, financé par de la publicité, payant ou encore via une formule Freemium (par exemple : gratuit pour l’accès aux ressources, payant pour la certification).

Les offres ne manquent pas sur le marché : FUN MOOC , UdemyTed X… , Linkedin training, etc…

Ces offres se sont multipliées au fil des années. Au début des années 2010, il s’agissait essentiellement d’offres de type MOOC (Massive Open Online Course). Aujourd’hui, l’offre est plus diversifiée. Chacun pouvant suivre le cours dont il a besoin quand il en a besoin.

On parle de « Netflix formation » car, si les modèles économiques sont variés, l’essentiel de l’offre se concentre sur de l’abonnement avec des bibliothèques de plus en plus en riches, comme l’est Netflix dans le domaine du cinéma, des documentaires et des séries.

Avantages du e-learning :

 

  • Flexibilité totale de la formation: sûrement l’un des plus gros avantages du e-learning, la possibilité d’effectuer la formation depuis n’importe où et à l’horaire désiré. Cela veut aussi dire depuis n’importe quel support : ordinateur de bureau, tablette ou smartphone. On peut également imaginer l’utilisation de visioconférence.
  • Personnalisation: grâce à la digitalisation des supports de formation, les parcours d’apprentissage peuvent être personnalisés avec différents modules pour s’adapter aux besoins de chaque apprenant en proposant différents formats (type/durée/difficulté/etc…). Cette personnalisation des parcours de formation permet un meilleur engagement des apprenants.
  • Organisation facilitée en entreprise et permet aussi de gagner du temps.
  • À grande échelle : on peut former des centaines voire des milliers de personnes en e-learning sans trop de difficulté.
  • Réduction des coûts par rapport au présentiel, notamment sur le coût de la formation en elle-même grâce à l’effet volume, le déplacement du formateur et les coûts logistiques liés au déplacement des apprenants.

Inconvénients du e-learning :

 

Le e-learning est un format adapté à des publics très autonomes dans leur apprentissage, cherchant à acquérir des connaissances simples et le plus souvent génériques.

Ainsi, le e-learning correspond surtout à des formations non contextualisées à leur environnement de travail, par exemple : fonctionnalités d’un logiciel courant du marché, apprentissage d’une langue, de gestes professionnels simples comme les tutos des distributeurs de matériel de bricolage, etc…

Ce type de formation n’est pas reconnu comme une formation au sens réglementaire du terme et donne rarement lieu a une prise en charge.

La formation à distance n’a pas son pareil en période de distanciation physique pour l’acquisition des connaissances théoriques et la dynamique de groupe.

A vous de choisir le format le plus approprié – 100% distanciel, blended learning ou e-learning – en fonction du sujet de formation et de vos objectifs en termes d’organisation et de coûts.

Plus qu’un simple effet de mode, la formation à distance, quel que soit le format choisi, a un réel impact sur la motivation, l’apprentissage et la mémorisation.

Alors n’attendez plus pour vous former ! Boostez votre efficacité avec des formations 100% sur mesure.

À propos de l'auteur :

Vous aimerez lire aussi ...

Stratégie Commerciale
7 min
Le guide complet pour segmenter votre portefeuille client
Publié le 15/06/2022 par :
Jean-René Guillaumet
Management Vente à distance
5 min
Manager ses équipes à distance et augmenter leur implication
Publié le 10/06/2022 par :
Corinne Coutant
Stratégie Commerciale
5 min
Pourquoi choisir Booster Academy comme organisme de formation commerciale ?
Publié le 24/11/2021 par :
Alain Guittet (Orléans)

Envie de progresser ?

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir en avant première
les dernières tendances en efficacité commerciale.

Vous souhaitez échanger sur votre projet ?

Nos équipes sont à votre disposition pour échanger sur vos besoins en formation, conseil ou conférence.