booster academy
Management Commercial
Temps de lecture :
4 min

Comment gérer un collaborateur chronophage ? 

Collaborateurs chronophages
Publié le : 06/09/2023
Picture of Christophe Vilain
Christophe Vilain

Sommaire

Partager :

Depuis que vous l’avez recruté, l’un des collaborateurs de votre équipe ne cesse de vous réquisitionner pour tout et n’importe quoi.

Bien entendu, au début, vous trouviez tout naturel qu’il ait besoin de son manager aussi souvent. Mais, une fois la phase d’onboarding et la période d’essai finalisées, vous commencez à vous demander comment ne plus perdre autant de temps à l’accompagner.

Pas de panique : vous êtes au bon endroit pour apprendre à gérer un collaborateur chronophage, grâce à une technique d’analyse comportementale efficace : le Profiloscope.

Cerner le profil du collaborateur chronophage grâce au Profiloscope

Si vous ne connaissez pas encore le Profiloscope de Booster Academy, vous allez gagner à découvrir cette méthode pour cerner les différents profils de vos collaborateurs !

Il s’agit d’une série de critères qui permet de découvrir le profil relationnel de votre interlocuteur, en analysant sa communication verbale, non-verbale et para-verbale.

Le Profiloscope compile quatre profils qui vous aideront à comprendre comment gérer un collaborateur chronophage.

Tout d’abord, repérez à quel profil correspond le mieux votre collaborateur :

  • Le processeur peut être chronophage au démarrage, car il agit étape par étape, a besoin de connaître tous les détails avant de se lancer dans l’action. Il ne veut surtout pas se tromper : ce serait un manque de sérieux et de fiabilité de sa part. Il a besoin de maîtriser et sécuriser tout ce qu’il entreprend, pour avoir la garantie de prendre les bonnes décisions.
  • Le commandeur peut être chronophage car il agit vite, et il a une vision macro, globale. Sa recherche d’efficacité peut le mener à faire des erreurs car il ne va pas dans le détail, anticipe peu et a tendance à vouloir “avoir fini” avant même d’avoir commencé. Vous devez régulièrement contrôler son travail.
  • Le conquérant peut être chronophage car il agit vite, en brûlant les étapes, et privilégie les solutions innovantes, originales. Il peut faire des erreurs lui aussi car, comme le commandeur, il est orienté “globalité” et a besoin de rapidité. Il ne va pas non plus dans le détail et déteste les process. Le conquérant agit à l’instinct, au coup de cœur. Il a tendance à se disperser et privilégier ce qu’il aime faire – et il va s’arranger pour éluder le reste. Tout ceci vous demande de le contrôler régulièrement, et surtout, de lui donner du sens et lui donner envie de mener à bien les actions même les moins “sympathiques” à ses yeux.
  • Le consensuel peut être chronophage car il est indécis et agit lentement. Il a besoin de prendre l’avis des autres avant de se mettre à l’action, il souhaite être rassuré, être conforté dans son avis. Il a du mal à prendre des décisions seul. Pour mener à bien ses missions et performer, il a besoin d’un suivi personnalisé de son manager, ce qui implique que vous devez vous rendre disponible pour lui régulièrement.

Vous avez réussi à repérer à quel profil correspond votre collaborateur ? Vous pouvez désormais mettre en place les solutions managériales qui correspondent à ses caractéristiques !

Découvrir notre formation

Adopter les solutions adaptées au profil de votre collaborateur

Chacun des quatre profils de collaborateur chronophage ne nécessitera pas le même type d’intervention. Voici les bonnes pratiques à appliquer pour chacun de ces profils.

Pour le processeur

Faites-le lâcher prise sur le degré d’exigence qu’il peut se mettre, accepter qu’il faille aller vite, que l’on ne puisse pas tout contrôler et maîtriser, et que le résultat ne soit pas aussi parfait qu’il le souhaiterait.

Valorisez ses prises de décision individuelles, même si elles mènent à des erreurs, pour mettre en place une culture du droit à l’erreur avec lui. Incitez-le à prendre la parole plus souvent, à être force de proposition et d’innovation.
Prenez également soin de lui fixer des objectifs et des résultats attendus très précis, détaillant tous les tenants et aboutissants.

Pour le commandeur

Fixez-lui des objectifs et des résultats attendus globaux, mais donnez-lui carte blanche sur les moyens à mettre en œuvre pour les atteindre.

Puis vérifiez régulièrement avec lui, dans des entretiens individuels, qu’il a toujours en tête les objectifs prioritaires. Ces entretiens permettront également de valider l’atteinte des objectifs.

Pour le conquérant

Le conquérant chronophage a besoin d’être challengé quant au résultat et à la performance attendus, en se voyant fixer un objectif individuel avec une “récompense à la clé”. Invitez-le à trouver les moyens et les actions à mettre en œuvre, à utiliser sa créativité, sa capacité d’innover.

Prenez soin également de jouer sur le plaisir et la nouveauté lorsque vous lui donnez des tâches, et présentez-lui les bénéfices qu’il en retirera personnellement.

Pour le consensuel

Créez un climat de confiance avec le consensuel : rassurez-le sur votre disponibilité systématique pour lui donner et envie de passer à l’action rapidement. Dites-lui que vous avez confiance en lui ainsi que l’équipe.

N’hésitez pas à le faire travailler en équipe : il est fédérateur, et le relationnel est sa principale motivation. Il est capable de se dépasser pour faire “gagner” l’équipe.

Enfin, fixez-lui un objectif global et des micro-objectifs à atteindre au fur et à mesure. Menez des points individuels réguliers pour valider que chaque micro-objectif est atteint, et qu’il peut passer à l’étape suivante.

Maîtriser la technique des entretiens individuels pour effectuer un suivi efficace

Au-delà des différentes postures et actions managériales à mettre en place avec chaque collaborateur chronophage, un autre élément demeure crucial pour pouvoir maîtriser votre temps en tant que manager : l’entretien individuel.

En effet, le fait de mettre en place des entretiens individuels réguliers avec chacun des collaborateurs permet de limiter le temps que chacun vous prend en dehors de ces moments dédiés.

Trouvez une fréquence d’entretien qui soit bénéfique pour vous (pas trop chronophage) comme pour eux (assez motivante).

Puis apprenez à structurer ces entretiens individuels en fonction de chaque profil de vos collaborateurs. Vous devez adapter votre communication, à l’écrit comme à l’oral, pour vous garantir d’obtenir l’adhésion de chacun d’entre eux, et leur permettre d’atteindre efficacement leurs objectifs.

Envie de vous former au management comportemental, pour gagner en compétences managériales ? Découvrez la formation au management Booster Academy, et devenez un manager plus performant et plus bienveillant !

À propos de l'auteur :

Picture of Christophe Vilain
Christophe Vilain
Christophe est Directeur du Centre Booster Academy Toulouse. S'il n'est pas en train d'entraîner les équipes, de transmettre son expérience et sa passion pour le commercial, vous le trouverez sur une variation autour du triathlon ou en randonnée dans les Pyrénées pour embrasser la nature.

Vous aimerez lire aussi ...

Formation Management
2 min
TRUCS & ASTUCES DE COACHS - BOOSTER ACADEMY
Publié le 22/04/2024 par :
Pascaline zielinski
Management Corporate Leadership
4 min
6 trucs et astuces pour encourager l'autonomie de vos collaborateurs
Publié le 18/04/2024 par :
Ingrid Rigeade
Management Préparation mentale
4 min
Management : les pistes d’inspiration inattendues tirées du yoga
Publié le 11/04/2024 par :
Pascaline zielinski

Envie de progresser ?

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir en avant première
les dernières tendances en efficacité commerciale.

Vous souhaitez échanger sur votre projet ?

Nos équipes sont à votre disposition pour échanger sur vos besoins en formation, conseil ou conférence.